cover for Facet une app pour retrouver sa concentration

Facet une app pour retrouver sa concentration

11 December 2023

J’ai une capacité de concentration au ras des pâquerettes en ce moment. Et je crois que je ne suis pas le seul. Mais je viens de terminer une application pour m’aider à résoudre ce problème.

Le digital c’est la téléportation du bout des doigts

Quand on utilise nos appareils, pour le travail ou le divertissement, on a le pouvoir de téléportation au bout des doigts. D’un mouvement de clavier ou de souris, tu passes d’un mail pour le travail à Youtube.

Est-ce que ça te ressemble : je me lance sur une tâche un peu exigeante. Un projet en dehors de ma zone de confort, qui demande de l’énergie et de l’attention. Bien décidé à finir ce fameux article par exemple ! Quelques minutes plus tard, sans vraiment savoir comment je suis au “mauvais endroit”. Peut-être en train de regarder une vidéo Youtube, en train de répondre à un mail, ou de scroller Twitter…

Il n’y a aucun frein pour passer d’une tâche à l’autre, d’un projet à l’autre, ou même d’un aspect de notre vie à l’autre. J’exagère à peine.

Je trouve que la fréquence à laquelle je Context Switch a fortement augmentée ces derniers temps. Et je ne pense pas qu’on soit prévu pour.

On est toujours à un clic de se mettre des bâtons dans les roues

La plupart des gens qui vont lire cet article sont des Travailleurs de La Connaissance. L’ordinateur est un de nos outils, la connaissance, l’information la data sont notre matière première. Des artisans du savoir.

Mais imagine un artisan il y a 300 ans. Un menuisier. En train de travailler sur une pièce de bois. Il utilise son corps et pour chaque action il est soumis à une certain physicalité… il y a un effort et une durée requise pour changer de contexte. Pour assouvir les conséquences d’une pensée parasite.

Le fait de basculer de son travail à ses courses lui demande de poser sa pièce. Sortir de son atelier. Ouvrir, fermer des portes, etc. Même en termes de planification, il y a un paquet d’étapes à prévoir pour un cerveau humain.

Aujourd’hui, l’artisan de la connaissance peut être installé sur son outil de travail et d’un geste de l’esprit se téléporter au magasin pour acheter ses sacs-poubelles. Ou se téléporter sur la place du village pour écouter les derniers ragots.

On est toujours à un clic de se mettre des bâtons dans les roues. Et je ne parle même pas de notifications.

Je voulais retrouver cette physicalité avec Facet

Pour faire des choses “importantes”, on a souvent besoin de sortir de notre zone de confort. Et, par définition, ce sont des tâches un peu plus dures que les autres.

Et malgré toute la bonne volonté du monde, si l’effort nécessaire pour basculer sur des tâches anodines est presque inexistant… Ont fini tous par glisser, de retour dans notre zone de confort.

Ces derniers temps, j’expérimente donc avec un outil pour ajouter cet effort pour basculer entre deux contextes. Avec un acte un peu physique. De pouvoir noter ces moments, ces interstices, avant un basculement vers autre chose. D’où la création de cette app de productivité.

Facet est une application MacOS qui se loge dans ta barre de menu. Une seule fonctionnalité: à tout moment tu peux bloquer l’application en cours, et Facet te préviendra lorsque tu switch.

Le cœur du jeu c’est de remarquer.

Par exemple, pour écrire cet article, je verrouille l’application en cours, ici Obsidian:

Et lorsque je change d’application, une fenêtre apparaît et demande de faire quelques “pas” en direction de la nouvelle application:

Et ça marche, j’ai publié cet article!

Je cherche des testeurs

Si tu utilises macOS, et que tu es du genre à faire dix choses à la fois, je pense que Facet peut t’aider. Je serais ravi de te la faire essayer.

Tu peux me contacter directement sur Twitter, Linkedin, ou bien t’inscrire à ma newsletter ci-dessous, je t’enverrai un lien pour l’installer.

Tu peux aussi t’inscrire pour voir les prochaines étapes du développement! 🫶

Couverture par Helena Lopes.


Laurent Senta

I wrote software for large distributed systems, web applications, and even robots. These days I focus on making developers, creators, and humans more productive through IPDX.co.